Numérisation : Polinum, le chainon manquant ?

Le consortium français POLINUM ( POLINUM pour "Plateforme Opérationnelle pour le LIvre NUMérique") créé à l'initiative de la société girondine i2S (Innovative Imaging Solutions), entend proposer aux bibliothèques une nouvelle architecture complète pour la numérisation et la valorisation des fonds.

Pour se démarquer du projet Google, le consortium promet que la bibliothèque numérique obtenue sera « ouverte », « pérenne », « interopérable » et « évolutive ».

Revue de détails de cette initiative,  cofinancé par la Région Aquitaine et l’Union européenne (FEDER), et qui pourrait être, en cette période de projets numérique nationaux de grande ampleur, si ce n'est le chainon manquant, au moins une piste pour un modèle de "projet industriel numérique français ambitieux et à la pointe de l’innovation..."

Concrètement, ce consortium s'appuie sur les compétences et expertises complémentaires de 8 partenaires français, privés et publics :

- i2S / coordinateur du projet : Technologies de scanners et de traitement d'images
- ARKHENUM : Numérisation patrimoniale
- EXALEAD : Moteur de recherche avancé, Indexation de contenus
- ISAKO : Technologies OCR, outils de contrôle qualité et Workflow
- CEA LIST : Sémantique image et texte
- LaBri : Traitement & indexation d’images
- AMANAGER : Outils de publication et de visualisation sur Internet
- ADERA / porteur du projet : Cellule agréée de gestion administrative et financière


Se posant d'emblée comme une véritable alternative au modèle économique de fausse gratuité (Google), Jean-Pierre Gérault, le responsable de POLINUM afirme que « Le problème n'est pas le coût de la numérisation mais la valorisation qui en sera faite » Ils considèrent en effet que le débat sur la numérisation du patrimoine écrit, centré uniquement sur Google, est un faux débat. L’idée d’un partenariat public-privé équilibré semble en effet beaucoup plus fructueuse.

Pour les responsables du consortium, pas de doute, l'heure de POLINUM est arrivée : « Il y a en France et en Europe toute une industrie qui est capable de faire ce que fait Google en terme de numérisation et même beaucoup mieux » ; « la particularité de Google est qu'il le fait soi-disant gratuitement. Or il s'agit ni plus ni moins d'un troc ».

Quelle est l'alternative proposée ?

« Polinum travaille - entre autres avec le moteur Exalead et les laboratoires CEA LIST et LaBri (Laboratoire bordelais de recherche en informatique) - sur un enrichissement intelligent et permanent des métadonnées et sur des outils de sémantique de textes et d'images. Au fil des mois, les métadonnées d'un document numérisé seront ainsi enrichies pour créer du patrimoine vivant et évolutif ».

Pourquoi est-ce important ?

« Lorsque vous numérisez un document à l'heure actuelle, vous ne savez pas ce que vous en ferez dans 5 ou 10 ans », explique Jean-Pierre Gérault. « On peut en effet imaginer que la façon de lire les livres va considérablement évoluer dans les prochaines années. Ce qui ne sera pas possible si les documents que vous avez numérisés ne sont pas interopérables », prévient-il.

C'est évidemment important pour les bibliothèques. Mais pas seulement. Et la nouvelle plateforme devrait « présenter un réel intérêt pour d'autres secteurs, dont la presse écrite, l'édition (pour concevoir les nouveaux livres numériques) et les archives, avec la possibilité de faire du data mining dans les documents stockés ».

Située au sein de l’Université de Bordeaux 1, la plateforme serait opérationnelle début 2010.

Dans l'attente .....

 http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.png Bibliofrance.org


Pour aller plus loin

 POLINUM : www.polinum.net

sur les membres fondateurs et partenaires de POLINUM :
ADERA : www.adera.fr - AMANAGER : www.amanager.net - ARKHENUM :
www.arkhenum.fr - CEA-LIST : www-list.cea.fr – EXALEAD : www.exalead.com - i2S :
www.i2s-corp.com - ISAKO : www.isako.com - LABRI : www.labri.fr

Contact presse : Agence Réplique Isabelle Laville Tél. : 01 40 86 31 53 – 06 25 47 18 03
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{mxc}