Chut ! : Papier, ciseaux, ...
le 06-02-2008 01:00

Sections : O.B.N.I : Objet Bibliophilique Non Identifié,


Ajouter à votre site

ImageAvec « Justin Grégoire, un sourire entre les doigts », le Musée de l'imprimerie de Lyon présente, , 17 ans après sa disparition, les œuvres de ce magicien du découpage.

À la fois peintre, illustrateur, graveur et instituteur, Justin Grégoire était  l’une des figures les plus attachantes et les plus insolites du monde de l’illustration et a influencé de nombreux jeunes graphistes.

Cet adepte des ciseaux et du canson noir a donné vie à divers silhouettes, personnages, animaux ou paysages stylisés. Sujet d’une rétrospective à Oppède en 1990, redécouvert en 2006 par le graphiste Michel Bouvet et le Centre du graphisme d’Échirolles (Isère), le Musée de l’imprimerie en est sûr : "Justin Grégoire est encore une mine à explorer. "

 

Instituteur à Oppède dans le Vaucluse, de 1945 à 1972, pédagogue inoubliable qui fit réaliser à ses élèves de neuf à treize ans Gitanos et papillons, un dessin animé acheté par Walt Disney, Justin Grégoire (1917-1991), diplômé des Beaux Arts d’Avignon, fut aussi peintre, illustrateur, graveur. Elève du peintre André Lhote, ami de Jean Giono, Justin Grégoire fut également pendant de longues années le compagnon fidèle des Rencontres internationales de Lure, vivier de la recherche graphique française et internationale.

"L’ami Justin, feutres en main, y croqua avec délices les intellectuels et penseurs, qui sous le soleil du Lubéron, refaisaient le monde à chaque mois d’août."

Sans être du métier lui-même, Justin Grégoire a sans doute influencé de nombreux jeunes graphistes qui l’ont côtoyé, tel Michel Bouvet ; tous ont, en tout cas, salué l’incroyable force qui domine son oeuvre.

"C’est surtout par son mode d’expression que Justin Grégoire se singularise : amoureux des petits instants de la vie, humaniste et contemplateur du quotidien, l’instituteur d’Oppède a choisi les ciseaux et le canson noir, medias humbles mais follement bavards entre ses doigts magiques, pour rendre visibles les murmures cachés émis par les êtres et les choses. Après la classe, dans l’atelier capharnaüm de Monsieur Justin, sont nés des milliers de silhouettes, personnages, animaux, mots animés, scénettes, paysages stylisés, abécédaires, véritables concentrés de tendresse et d’humour en noir et blanc, parcourus d’une vie bouleversante."

Ces papiers découpés, petits chefs-d’oeuvre graphiques, constituent le coeur de l’exposition présentée au Musée de l’imprimerie de Lyon.


ImageBibliofrance


 



Affiche de l'exposition


 


 

 


 


L'album de famille - 1


Mots dessinés - 1

 


Mots dessinés - 2

 

 


Papiers découpés - 1

 


L'album de famille - 2

 

 


Les éditions futiles - Oua Oua

 


Justin Gregoire et son épouse - © Jean Dieuzaide

 

 

 


Justin Grégoire, un sourire entre les doigts
Du 7 mars au 29 juin 2008
 

Exposition, conférence, rencontre avec Elise Michel et Jean Grégoire, visites guidées - ateliers de découpage et d’illustration pour les visiteurs individuels et scolaires, les familles.


Contact presse :

Bernadette Moglia au 04 37 23 65 33

bernadette.moglia@mairie-lyon.fr


Musée de l’imprimerie

13 rue de la Poulaillerie

69002 Lyon (métro Cordeliers)


tel : 04 78 37 65 98
 

Images à télécharger

 

 

 

 


 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

   
Citer cet article dans votre site web
Votez pour cet article
Imprimer cet article
Envoyer à un(e) ami(e)
Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

   (0 vote)

 


Ajouter votre commentaire
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.9 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
 
Autour du thème : un article au hasard ?